Baies vitrées : comment avoir droit à un crédit d’impôt ?

Publié le : 26 janvier 20223 mins de lecture

Afin de limiter les déperditions de chaleur dans une maison, le remplacement des parois vitrées, à savoir les fenêtres et les baies vitrées, est nécessaire. Pour ce faire, sachez qu’il existe différentes aides à la rénovation énergétique qui peuvent être utilisées pour financer votre projet. Pour en bénéficier, vous devez faire appel à un professionnel pour l’achat ainsi que pour la pose de vos baies vitrées double vitrage. Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Un crédit d’impôt pour l’installation de double vitrage !

Sans conteste, l’installation d’un double vitrage, aussi bien pour les fenêtres que pour les baies vitrées, vous offre le droit à de nombreuses aides financières. En effet, vous aurez l’occasion de bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro, d’un crédit d’impôt développement durable, d’une prime rénovation thermique, d’un taux de TVA extrêmement réduit et de subventions de l’Anah. A première vue, le crédit d’impôt développement durable est attribué à tout logement ayant au moins deux ans d’âge et qu’il ne s’agit pas d’un logement individuel, mais d’une copropriété. Son taux est défini à 25%. Celui-ci dépend également de l’achat du matériel ainsi que du recours à un artisan expérimenté dans la pose de double vitrage. Il faut noter qu’un seul crédit d’impôt sera accordé sur cinq ans environ et semble aussi disponible pour ceux qui ne sont pas imposables.

L’éco-prêt à taux zéro et la TVA à taux réduit s’appliquent à l’installation de fenêtres à double vitrage !

Si vous entreprenez divers travaux de rénovation dans votre logement, dont l’installation d’une fenêtre ou d’une baie vitrée avec double vitrage, et que votre logement a été construit avant 1990, dans ce cas, il vous est possible de bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro et de la TVA à taux réduit jusqu’à 7%. Bien sûr, en plus de cela, vous devez faire appel à un professionnel pour l’achat et la pose de vos menuiseries. Une aide considérable pour ceux qui comptent faire des économies importantes sur leur facture budgétaire.

Zoom sur la prime rénovation thermique et les aides de l’Anah !

Depuis septembre 2013, vous pouvez obtenir une prime à la rénovation thermique, sous conditions de ressources. Parmi les critères, vous devez disposer d’un revenu annuel de 25 000 euros maximum. Cependant, il faut savoir que cette prime est indisponible avec les aides de l’Anah. Pour cause, les subventions de l’Anah sont attribuées à ceux qui préfèrent « vivre mieux », et ce, sous conditions de ressources.

Plan du site